Clôture officielle Biennale du Genre

150 150 admin

Maison des arts du Grütli
Tout public

Entouré-e-s de personnes officielles et des artistes d’Impro.ch, fêtons ensemble à la Maison des arts du Grütli les restitutions de cette manifestation, les avancées et les défis à relever quant à la prévention des violences sexistes et sexuelles.

En parallèle, différents Happenings durant cet après-midi festif:

SAMEDI 26 NOVEMBRE de 13h00 à 17h00
Plaine de Plainpalais
Action «zones reloues» du Parlement des Jeunes Genevois

Le harcèlement de rue, comme d’autres formes de sexisme, est souvent banalisé et peu pris au sérieux. Selon l’association Stop harcèlement de rue, il peut être défini «comme des comportements adressés aux personnes dans les espaces publics et semi-publics, visant à les interpeler verbalement ou non, leur envoyant des messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur orientation sexuelle». Ces comportements touchent en particulier les femmes, notamment jeunes.

Alors qu’un peu partout dans le monde fleurissent désormais des initiatives visant à sensibiliser le public aux violences sexistes, le Parlement des Jeunes Genevois (PJG) a décidé de se mobiliser sur cette thématique, à travers le projet «Action zones reloues»: le samedi 26 novembre, sur la Plaine de Plainpalais, les passant-e-s pourront faire l’expérience du harcèlement de rue en passant à travers une zone délimitée géographiquement. Un stand d’information avec du matériel de sensibilisation sera également installé et plusieurs associations de promotion de l’égalité et de lutte contre les violences de genre seront présentes.

Proposer de faire l’expérience du harcèlement de rue peut permettre de contribuer à une certaine prise de conscience. L’objectif de ce projet n’est pas de choquer mais plutôt d’encourager le questionnement et la réflexion.

www.facebook.com

X