Tabou avec la plaidoirie de Gisèle Halimi

à la Cour d’Assises d’Aix-en-Provence le 3 mai 1978

De Laurence Février

VENDREDI 25 NOVEMBRE À 19h
THÉÂTRE DU GRÜTLI

TOUT PUBLIC (DÉS 16 ANS)

Le viol est-il un tabou dans notre société ? Cinq femmes violées, cinq cas inspirés de faits réels. À tour de rôle, les cinq victimes vont devoir répondre à un interrogatoire et prouver leur « innocence ». Ce questionnement, qui semble d’abord utile et légitime, devient obsessionnel et oppressant. C’est le questionnement de la police, celui de la justice, celui de la société, le harcèlement de questions qui vont fondre sur la victime jusqu’à faire naître le doute et la faire apparaître comme coupable… En réponse à ce questionnement, la flamboyante plaidoirie que Gisèle Halimi a prononcé à la Cour d’Assises d’Aix- en-Provence le 3 mai 1978. Par sa lutte, elle fera avancer la réflexion collective sur “ce crime total” et sur le rapport qu’entretiennent les hommes et les femmes dans notre société.

Le spectacle, écrit par Laurence Février, est librement inspiré de faits réels et de personnages existants ou ayant existé.
Production Chimène, compagnie théâtrale, avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, Ministère de la culture et de la communication. Coproduction Bureau de la promotion de l’égalité et de prévention des violences domestiques (République et canton de Genève), Théâtre du Grütli.

En partenariat avec le festival «Les Créatives».

INFOS PRATIQUES
Site internet :
www.grutli.ch
Réservations : +41 22 888 44 88 ou reservation@grutli.ch ou www.lescreatives.ch
Tarif : Plein frs 30.– / Réduit 20.— et 15.—

Avec Véronique Ataly, Mia Delmaë, Laurence Février, Françoise Huguet, Carine Piazzi, Anne-Lise Sabouret

Dans la prolongation de la pièce de théâtre «Tabou»

La justice face au viol

Dans la prolongation de la pièce de théâtre «Tabou», cette table ronde donne la parole à des actrices
 et acteurs de la justice et de la santé pour débattre de leurs rôles dans les situations de violences sexuelles. Un événement organisé par le comité de la Biennale.

Modération Brigitte Mantilleri, directrice du service égalité, UNIGE
Panel: Maître Lorella Bertani, avocate
 Marylène Lieber, Professeure en études genre, UNIGE Stéphane Grodecki, Premier Procureur Ministère public du canton de Genève,
 Docteur Emmanuel Escard, médecin adjoint HUG UIMPV

THÉÂTRE DU GRÜTLI
TOUT PUBLIC – ENTRÉE LIBRE

En partenariat avec le festival «Les Créatives».

X